Tout savoir sur le document unique DUERP

En France, l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des employés de l'entreprise est selon la loi une obligation pour tout employeur. Pour cela, un outil essentiel pour la stratégie de prévention et de protection des employés est requis. C’est le document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP). Dans les prochaines lignes, vous aurez des détails sur la rédaction de ce document.

C’est quoi un document unique ?

Le document unique d’une entreprise répertorie les principaux risques liés aux activités de tous les salariés suite une évaluation. Il contient également une liste des risques identifiés dans chaque unité opérationnelle ou groupe d'unités opérationnelles.  En d'autres termes, il fournit une base solide pour l'élaboration d'un plan d'action et de mesures préventives appropriées.

En tant qu'employeur, vous êtes responsable de l'élaboration et de la mise à jour régulière du document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP) de votre entreprise. Toutefois, l’élaboration de ce document peut être confiée à n’importe qui, mais c’est normalement un devoir de l’employeur.

Comment élaborer votre document unique ?

Il n’y a aucun modèle imposé pour la rédaction de ce document, le modèle DUERP est facultatif. Si votre entreprise possède plusieurs établissements ou départements, il vous incombe de préparer un document pour chaque établissement séparément.

Toutefois, la rédaction du document est divisée en quatre étapes précises :

  • Définir la méthodologie d'évaluation et les méthodes à utiliser pour identifier les risques sur le lieu de travail.
  • Identification des risques, analyse de leurs causes, conditions d'exposition, dans quel service, sur quel lieu de travail, etc.
  • Classer et catégoriser les risques (chute, coupure, écrasement, troubles musculo-squelettiques, etc.)
  • Proposer les mesures préventives nécessaires.

Après avoir procédé à une évaluation ponctuelle des risques, vous devez prendre les mesures nécessaires pour protéger les travailleurs. Cela peut inclure :

  • Exigences de formation pour les nouveaux employés.
  • Nouvelles instructions de travail pour réduire les risques.
  • De nouveaux équipements pour mieux protéger les travailleurs.
  • Amélioration de l'équipement ou des zones de travail.