Quelle est l'utilité d'une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un outil dont l'utilisation est très profitable sur le plan économique comme social. Alors pour mieux vous familiariser avec cet outil je vous propose de lire cet article jusqu'à son dernier mot.

Avantages d’une pompe à chaleur

Les avantages d'une pompe à chaleur sont nombreux. Notez que cet outil est meilleur en performance énergétique . Elle produit 3 à 5 kwh d'énergie thermique en consommant seulement 1kwh d'électricité. Aussi elle stabilise le confort thermique . Pendant toute une année elle équilibrer la température de la maison en fournissant le chaud pendant l'hiver et le froid dans la maison pendant l'été. C'est un appareil indépendant dont le réglage est automatique. Son système de chauffage écologique est à énergie reconductible. Toute pompe à chaleur dont la consommation d'énergie ne produit pas de gaz à effet de serreest à  ressource énergétique renouvelable.

Certes , une pompe à chaleur est plus chère qu'une chaudière. Mais tout est récupérable  grâce aux économies d'énergies qu'elle produit. Cela peut prendre 5 à  7 année et ensuite vous profitez de votre PAC  durant 13 à 15 années. Cet appareil intervient également dans la rénovation ou dans le neuf. Elle assure le confort et l'économie quand il s'agit d'un renouvellement d'énergie.

Le fonctionnement d’une pompe chaleur

L'air, la terre , l'eau ou le sous-sol sont les endroits où le PAC  tire de la chaleur . Elle transforme les calories en chaleur à l'aide du fluide frigorigène . En effet les calories sont captées par l'unité externe du PAC et le fluide frigorigène capte la chaleur grâce à l'évaporateur. Le compresseur augmente la pression du frigorigène et la température puis la chaleur est envoyée dans la chambre grâce au condenseur. Le détendeur maintenant diminue la pression du frigorigène et le retransfère  dans l'évaporateur pour un autre cycle thermique. Sa consommation d'électricité est en fonction de sa puissance ainsi que sa performance énergétique. Aussi la position du logement et l'étendue influencent également cette consommation. On  devra estimer entre 3500 et 5000 kWh par année pour un logement de 100m² des ans 90.