Commissaire aux comptes: quelle importance ?

Le commissaire aux comptes est considéré dans une entreprise comme ce maillon incontournable de la chaîne que constitue la gestion, la fiscalité, le budget ou le financement de l'entreprise. C'est même d'ailleurs une fonction qui obéit à des critères et des obligations bien définis. Vous ne savez pas vraiment en quoi en consiste la fonction du commissaire aux comptes ? Cet article vous apporte des éléments de réponse, lisez-le donc attentivement.

Commissaire aux comptes : de quoi s'agit-il ?

Le commissaire aux comptes (CAC) est un auditeur intervenant dans la vérification des comptes d'une entreprise ou d'une institution. Il peut être une personne physique ou morale, mais dans les deux cas doit être accrédité ou inscrit sur la liste établie par le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C).  Le CAC est ce cadre externe qui vérifie la rigueur, la conformité, la sincérité et la fidélité des comptes annuels de l'entreprise. Vous devez donc en savoir plus pour bien orienter le choix de votre CAC. Par ailleurs, afin de jouer pleinement son rôle, le CAC procède à un audit financier et comptable.

Commissaire aux comptes, désignation : que faire ?

La désignation d'un CAC se base sur des cas tels qu'une obligation légale relative au statut de la société, d'un avis volontaire des investisseurs ou des partenaires, d'une décision juridique suite à la requête d'un ou des actionnaires de la SA ou SCA détenant au moins le dixième du capital et d'un dépassement des seuils fixés par la loi. Par-dessus tout ceci, retenez qu'il existe des cas particuliers et vous devez consulter votre expert-comptable pour cerner les contours de la situation qui prévaut. Notez aussi que l'intérêt d'avoir un CAC est surtout pour affirmer la crédibilité de votre entreprise sur le marché des affaires ce qui lui confère un environnement de confiance.